Sport

JO-2012 - La gloire pour l'Egyptien Alaaeldin Abouelkassem

Mardi 31 Juillet 2012
Le Chinois Lei Sheng est devenu champion olympique du fleuret mardi mais c'est bien son adversaire malheureux en finale, l'Egyptien Alaaeldin Abouelkassem, qui a écrit l'histoire en offrant à l'Afrique sa première médaille olympique à l'escrime.

A 28 ans, Lei Sheng obtient un sacre mérité après être parvenu notamment à maîtriser la fougue des fleurettistes italiens, battant Valerio Aspromonte en quarts (15-8) et Andrea Baldini (15-11) en demi-finale.

Les Italiens ont ainsi failli à leur réputation, échouant à décrocher la moindre médaille dans leur arme de prédilection.

Le plus illustre d'entre eux, Andrea Cassara, N.1 mondial et champion du monde en titre, s'est cassé les dents sur la révélation du jour, l'Egyptien Alaaeldin Abouelkassem.


A 21 ans (il aura 22 ans en novembre), Abouelkassem a déjoué tous les pronostics en allant jusqu'en finale au bout d'un parcours exceptionnel.

Outre Cassara, terrassé 15-10, l'Egyptien, 5e des derniers Mondiaux et champion du monde junior en 2010, a également éliminé l'Allemand Peter Joppich, quadruple champion du monde. "C'est un moment de bonheur et de fierté. Pas seulement pour l'Egypte, mais pour l'ensemble de l'Afrique qui a bien besoin de moyens pour développer l'escrime", a déclaré l'enthousiasmant fleurettiste né en Algérie.

La finale a été interrompue quelques minutes afin que l'Egyptien puisse recevoir des soins à son bras gauche alors qu'il était mené 4 à 2.

Mené 8-4, l'Egyptien a trouvé les ressources pour bousculer Lei Sheng, le vice-champion du monde 2010 chez les seniors, et revenir à 10 partout avant même de mener 13-11.

Mais Lei Sheng a alors retrouvé la force qu'il a affichée tout au long de la journée.

Pour la médaille de bronze, l'Italie a bu le calice jusqu'à la lie avec la victoire à l'arrachée du Sud-Coréen Choi Byung-chul face à Andrea Baldini (15-14).


          Partager  Share on Google+      





2 de 2 commentaires pour l'article 52586

Wadi1  (Canada)  |Mercredi 01 Août 2012 à 21h 28m||           
Moi je suis fier qu'un arabe décroche une médaille d'or!
si la tunisie n'obtient pas de médailles, c'est pas grave. l faut avoir l'esprit sportif!

Oceanus  (Spain)  |Mercredi 01 Août 2012 à 14h 36m||           
Nous voulons une medaille tunisienne,et on s en fout des medailles des autres pays,ca ne nous concerne pas.



Les Commentaires en arabe avec caractères latins seront automatiquement supprimés


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4597.79
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires