Culture

Tunisie: L'orchestre Symphonique de Rome se produit pour la premire fois El Jem



Dimanche 08 Juillet 2012
Pour la premire fois dans l'histoire du Festival International de Musique Symphonique d'El Jem, l'Orchestre Symphonique de Rome, dirig par le trs charismatique Francesco La Vecchia, a jou, entirement, samedi soir, sous les lumires dansantes des bougies, la 7me symphonie de Beethoven et la 9me Symphonie de Dvorak.

"IL s'agit d'un moment historique pour cette 27 dition du estival place sous le thme El Jem fte sa Symphonie, a soulign M.Badie Chaabane, directeur du festival.

Aprs avoir interprt les hymnes nationaux tunisien et italien, face plus de 2000 personnes de diverses nationalits, l'Orchestre Symphoniquede Rome ouvre le bal avec la 7me Symphonie de Ludwing Van Beethoven.

Avec 70 instrumentalistes jouant de divers instruments, notamment vent, cordes et percussion, le ton est assurment donn.


L'Orchestre joue avec prcision, harmonie, motion et sans erreur aucune, cette uvre mouvante crite par Beethoven pour un concert donn l'initiative de Joannn Nepomuk Malzel (1772-1838), inventeur du mtronome et qui fabriqut pour Beethoven des instruments permettant de remdier sa surdit.

La Vecchia enchane, cette symphonie en quatre temps et dirige d'un main de matre ses musiciens sous les drapeaux flottants de Tunisie et d'Italie, crant une symbiose magique avec le public captiv.

Les festivaliers partagent cette motion vhicule par la symphonie laquelle accorde la primeur et une place marque au rythme et aux instruments cordes. Chaque temps procure une nouvelle motion. Vient ensuite le tour de la Symphonie N9 opus 95 dite Du Nouveau Monde , d'Antonin Dvorak, de faire vibrer l'audience, avec une musique plus percutante, passionnelle et intense. Elle comporte quatre mouvements Adagio - Allegro Molto, Largo, Scherzo - Molto Vivace et Allegro con fuoco.

Cette uvre, ajouter absolument son rpertoire musical, est une des symphonies des plus connues au monde, les percussions sont explosives et leS instruments vents des plus vibrants.

On ressent le vent, la tempte et les passions qui s'enchanent sous la houlette de La Vecchia, devant un public mu et conquis, l'alchimie est russie.

Rome, travers cet orchestre, est El Jem pour s'unir dans l'harmonie des sicles, travers la musique, aprs des guerres sanglantes, le temps d'un programme inoubliable.

A la fin de la soire, les amateurs de musique classique ont ovationn les musiciens et leur maestro venus interprter dans ce cadre ferique et somptueux d'El Jem des symphonies fantastiques sous une brise chatoyante.

Deux soires rendent hommage aux symphonies entires El Jem. La seconde aura lieu le 14 juillet 21h 30 o l'Orchestre Symphonique de Rome interpretera deux symphonies savoir la 6me Symphonie de Tchaikovsky dite La pathtique , suivie de la 5me Symphonie de Beethoven.

Unique orchestre priv d'Italie, l'Orchestre Symphonique de Rome a t fond en 2002 par le professeur Emmanuele FM Emanuele son prsident honoraire.

Il est gr par l'Acadmie des Arts et dirig par le Maestro Francesco La Vecchia.

Un partenariat entre la Fondation Roma Mediterraneo, faisant partie de la Fondation de Rome, et dont le responsable Bruno Piattelli est actuellement en Tunisie, et le Festival de Musique Symphonique d'El Jem, verra le jour dans les prochaines semaines.

Dans le cadre de ce projet, Francesco la Vecchia sera le Directeur artistique du festival de musique symphonique d'EL Jem et l'Orchestre Symphonique de Rome sera l'orchestre rsidant El Jem et ce durant la priode du festival de 2013 2015.

A l'issue du spectacle, La Vecchia dclare aux mdias, Jouer El Jem, cette ville o il y avait, 2000 ans auparavant, une activit romaine, est une opportunit pour l'Orchestre, sachant que nous sommes ici aujourd'hui dans une logique de coopration de respect et de considration pour raliser un partenariat rel entre la Tunisie et l'Italie et hisser le festival d'El Jem au niveau des plus grands festivals au monde .

Pour la russite complte de ce projet, le maestro a appel les ministres et les mcnes soutenir financirement cette coopration car il faut de l'argent, des institutions prives et publiques pour amener El Jem les meilleurs talents, musiciens et interprtes .

Ce partenariat entre le Festival d'El Jem et la fondation Roma Medietrraneo, dans le domaine musical, ne manquera pas d'ouvrir la voie d'autres volets de la coopration...



          Partager  Share on Google+      





0 de 0 commentaires pour l'article 51678



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4682.6
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires