Monde

Syrie: la Belgique envisage une intervention militaire sans aval de l'Onu



Mardi 26 Juin 2012
RIA Novosti - Le ministre des Affaires trangres belge Didier Reynders admet la possibilit d'une intervention militaire internationale en Syrie en dehors du cadre de l'Onu, lit-on dans la presse locale.

"En cas de blocage persistant [des sanctions] au sein de l'Onu, il faudrait voir des capacits d'intervention qui soient en dehors", a dclar le ministre cit par le journal Le Soir.
Selon le chef de la diplomatie belge, cette question sera examine lors de la prochaine runion du groupe des "Amis de la Syrie" prvue le 6 juillet Paris.
La Syrie fait l'heure actuelle l'objet de 16 trains de sanctions de l'UE, dont le dernier a t adopt lundi. Les mesures rpressives prvoient notamment le gel des avoirs de plusieurs dizaines de personnes physiques et morales proches du prsident Bachar el-Assad. En outre, le Conseil de l'UE a interdit l'exportation vers la Syrie d'articles de luxe et de biens double usage partir du 17 juin.
Depuis la mi-mars 2011, la Syrie est en proie une vague de contestation du rgime de Bachar el-Assad. Selon l'Onu, les affrontements ont dj fait plus de 12.000 victimes parmi les civils et les militaires. Un cessez-le-feu a t dcrt dans le pays en avril dernier, en vertu du plan de paix propos par Kofi Annan. Toutefois, les parties hostiles font rgulirement tat de nouveaux affrontements et victimes.



          Partager  Share on Google+      
Najet   Erjaa.




Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims

1 de 1 commentaires pour l'article 51176

Ledemystificateur  (Tunisia)  |Mercredi 27 Juin 2012 à 20h 29m||           
,quand les pays musulmans seront assez forts pour clouer le bec a ces miserables colonialistes,responsables de tous les malheurs de l'humanit,qui ont mis la technique au service du crime, de la devastation et du pillage des pays du tiers monde.au vu du comportement hysteriquement criminel des croiss,leurs ancetres, en orient ,le poete persan saadi,a dit qu'ils ne meritaient le nom d'hommes.on peut en dire de meme des neo-croiss
d'aujourd'hui,leurs dignes descendants.



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 0
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires