Economie

Tunisie: Le rapport sur l'audit de la BH et la STB sera prt fin 2013



Samedi 21 Decembre 2013
babnet.net
Le ministre des finances, Elyes Fakhfakh a prcis, samedi l'ANC, que les oprations d'audit de la STB et la BH touchent leur fin.
Le rapport sera prsent au gouvernement la fin de 2013, pour que les programme stratgiques de leur dveloppement soient prts au mois de fvrier 2014. Il a ajout que des ngociations sont en cours pour aboutir un accord avec le bureau d'tudes auquel a t confi la mission d'audit de la BNA.
Rpondant aux questions des dputs sur la recapitalisation des banques publiques, dans le cadre de la loi de finances complmentaire pour 2013, le ministre a indiqu que cette opration qui ncessite un montant de 400 millions de dinars va permettre d'impulser le dveloppement dans le pays et d'encourager l'investissement.
La rforme du systme financier, a t-il relev, se base outre la restructuration des banques publiques, sur le dveloppement des sources de financement non conventionnelles (finance islamique, fonds d'investissement et micro-crdits). "La commission gnrale de contrle au ministre des finances a labor en 2011 des rapports sur les dpassements survenus dans les banques publiques et les a transmis la justice, au moment ou le gouvernement a procd l'opration d'audit de ces institutions".
Le ministre a dfendu le principe de l'adoption d'une nouvelle loi de finances complmentaire pour l'anne 2013, la considrant comme ncessaire pour une nouvelle rpartition du budget de l'Etat. Il a soulign que le gouvernement a trouv des difficults pour mobiliser les ressources non fiscales et notamment les dons au moment o les ressources d'emprunt ont diminu en raison de la situation politique et scuritaire qui prvaut en Tunisie.

Concernant la mobilisation de 1000 Millions de dinars provenant des soukouks, M.Fakhfakh a expliqu que l'ANC n'a adopt la loi relative ces bons du trsor conformes la Chariaa, laquelle lui a t soumise, fin 2012, qu'au mois de juin 2013. Il a estim que l'mission des soukouks est une opration complexe eu gard la situation politique qui rgne en Tunisie et la dgradation de la note souveraine du pays, d'ou la ncessit d'avoir recours la garantie des grands pays.
Le ministre a prvu que les soukouks seront mis au mois de mars ou d'Avril 2014, si le climat politique devient favorable en Tunisie.

S'agissant des rserves disponibles de la vente partielle de Tunisie Tlcom, il a prcis que "la Tunisie a obtenu de cette transaction, 2900 millions de dinars en 2006 dont 430 MD ont t utiliss la mme anne, 350 MD l'ont t en 2007, plus de 900 MD l'ont t en 2012 et 1000 MD en 2013. Le reliquat sera prserv".

M.Fakhfakh a ajout que la non ralisation des rformes selon le rythme requis a empch le pays d'obtenir les financements auxquels se sont engages les institutions financires internationales, tant donne que plusieurs rformes sont tributaires de la promulgation de certaines lois.

M.Fakhfakh a soulign que la diminution du taux de croissance en Tunisie 2,8 % en 2013 est li la baisse de la croissance dans le monde et dans la zone euro o se trouvent les principaux partenaires de la Tunisie.
Cette dclration de la croissance s'explique galement par la baisse de la croissance du secteur agricole et de plusieurs autres secteurs. Il a affirm que la rgression du taux de croissance en 2013 aura un impact sur l'imposition applique aux socits en 2014.
En rponse une question sur les biens confisqus, Fakhfakh a fait savoir qu'il a t procd la mobilisation d'un montant de 800 millions de dinars en 2013 contre des prvisions estimes de 900 MD, mettant l'accent sur les difficults dans le transfert du certains montant vers le budget de l'Etat.



          Partager  Share on Google+      
Abdelhalim Hafed   Ma3roor





0 de 0 commentaires pour l'article 76807



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4675.05
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires