Economie

La BID contribue au financement d’une Nouvelle centrale électrique et d’un projet d'un autre projet pour un montant de 355 MD



Vendredi 21 Septembre 2012
- Dr Ahmad Mohamed Ali, président du groupe de la Banque Islamique de Développement, a procédé, lors de sa visite en Tunisie, à la signature de deux accords de financement portant sur les secteurs de l’électricité et de la formation professionnelle pour un montant total de 176 millions d’Euros, soit l’équivalent de 355 MD. La visite été une occasion pour le président du groupe de la BID de s’entretenir avec, notamment, M. Hamadi Jebali, Chef du gouvernement, M. Rafik Abdesselam, ministre des Affaires étrangères, M. Ryadh Bettaïeb, ministre de l’Investissement et de la coopération internationale et M. Chédli Ayari, Gouverneur de la Banque centrale.

Le premier accord signé porte sur un projet qui vise à accompagner les efforts de la Tunisie en faveur de la couverture de la demande en accroissement continu en électricité d’une manière économiquement et écologiquement efficiente et ce par la création d’une centrale électrique à double circuit d’une puissance de 400 MW à Sousse. Le coût du projet s’élève à 352,12 millions d’Euros. La banque y contribue à hauteur de 155,16 millions d’Euros, à travers le financement sous la formule de la vente à terme à la STEG assortie d’une garantie souveraine du gouvernement tunisien.
Le deuxième accord relatif à un projet d’un montant 47 millions de dollars US a pour objectif de développer «un système d’enseignement et d’apprentissage professionnels » pour doter les diplômés d’un niveau de qualification à même de leur assurer l’accès à l’emploi. Il vise en particulier à accroître les opportunités d’apprentissage professionnel de haut niveau. 7.000 apprenants, 208 instructeurs et plus de 50 encadreurs en bénéficieront dans trois régions à l’intérieur du projet.
Au lendemain de la Révolution, le groupe de la BID avait été l’un des premiers organismes à apporter un soutien à la Tunisie, intensifiant ses interventions et lui fournissant de nouveaux financements. C’est ainsi que la BID a assuré un financement de 35 millions de dollars au profit du projet de développement agricole intégré du Kef et de Kasserine et un autre d’un montant de 50 millions de dollars au profit du projet pour l’emploi des jeunes. De son côté, la société islamique de développement du secteur privé relevant du groupe a mis en place un fonds d’investissement pour le secteur privé) conforme à la Chari’a pour le financement des PME tunisiennes.






Publié le:

cadre-6b3bcd222d6d1b0d2c29ce1d4050d633-2012-09-21 15:52:16

    
     Share on Google+    
    
    





0 de 0 commentaires pour l'article 54543




En continu
Indicateurs Banque Centrale


  
Tunis




Où nous suivre



Radio Babnet Live: 100% Tarab
NOS PARTENAIRES


Derniers Commentaires