Politique

Des associations et organisations boycottent le dialogue ouvert avec l'ANC sur le projet de Constitution



Mardi 18 Septembre 2012
babnet.net
Plusieurs associations et organisations nationales ont dcid de boycotter le dialogue ouvert, instaur par l'Assemble nationale constituante (ANC) avec les composantes de la socit civile sur le projet de constitution.

Elles ont exprim leur rejet d'une participation formelle visant soutenir la projet de constitution, en l'absence de garanties qui prennent en considration leurs suggestions.

"Le dialogue srieux et constructif avec les composantes de la socit civile relatif l'laboration de la constitution exige la mise en place de mcanismes mthodologiques et d'un calendrier clair tout au long de la priode d'laboration de la constitution", indiquent, mardi, ces associations dans un communiqu commun.

Elles ont estim que le programme arrt de manire unilatrale par l'ANC et pour un dlai trs court ne permet pas aux associations de prsenter leurs visions et propositions sur le projet de constitution.


Les organisations ont dnonc la manire dont elles avaient t invites pour participer au dialogue ouvert, ds lors que l'invitation leur est parvenue un jour seulement avant le dmarrage du dialogue.

Elles ont raffirm leur attachement au dialogue srieux entre les institutions de l'Etat et les composantes de la socit civile et appel l'instauration d'un partenariat effective pour garantir le succs du processus de la transition dmocratique loin de toute forme d'instrumentalisation.

Les organisations signataires du communiqu sont les suivantes :
- La Ligue tunisienne de dfense des droits de l'homme
- L'union des diplms chmeurs
- La fdration internationale des ligues des droits de l'homme
- Le Mouvement Kollouna Tounes
- L'association tunisienne des femmes dmocrates
- L'Association des femmes tunisiennes pour la recherche sur le dveloppement
- Le syndicat national des journalistes tunisiens
- Le forum tunisien des droits conomiques et sociales
- Le rseau euro-mditerranen des droits de l'homme
- La ligue des crivains libres
- Le conseil national indpendant de l'information et de la communication
- Le Centre de Tunis pour la libert de la presse
- L'organisation tunisienne pour la citoyennet
- L'union gnral des tudiants tunisiens
- Le centre d'tudes et des activits ouvrires
- Le Rseau Dostourouna
- L'Association des avocates indpendantes
- L'Association tunisienne Hakam
- La ligue tunisienne d'anciens prisonniers d'opinion
- L'Association de citoyennet et de dmocratie "Hammam Ghezaz"
- L'Association tunisienne de lutte contre la torture
- La Ligue des lectrices tunisiennes
- Le Conseil national des liberts
- Le centre de Tunis de la justice transitionnelle.



          Partager  Share on Google+      
Farid   Le9aa Al a7ebbaa




Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims

4 de 4 commentaires pour l'article 54419

GueblaouiM  (Tunisia)  |Mercredi 19 Septembre 2012 à 23h 19m||           
Ces connards ont oubli d'ajouter leur liste les 6 - 7--ou 8 millions de tunisiennes et de tunisiens qui ont rclament leur mot dire dans la constitution , et il faut organiser un referendum pour savoir si ces gens ont droit la parole ou non, mais il faut aussi , et avant toute dcision, il faut organiser un autre referendum pour savoir s'il faut organiser ou le dit referendum , ciao

Moulahidh  (France)  |Mercredi 19 Septembre 2012 à 11h 30m||           
Je ne comprends pas la dmarche en elle-mme. le peuple a lu une assemble pour rdiger une constitution et faire avancer les bases d'un nouvel etat... alors, que vient faire le retrait ou le refus et le rejet de la socit civile de ce projet de constitution..
ces associations ne reprsentent qu'elles mmes et ne dfendent que ses principes et projets..
donc, il ne faut pas sentir la dmocratie en pril si elles ne sont pas impliquer dans le processus selon ses rgles et ses conditions..
bonne chance la tunisie

SOS12  (Tunisia)  |Mercredi 19 Septembre 2012 à 07h 22m||           
Socit civile

au nom du destour pour tous les tunisiens, les dites associations se prcipitent pour 2 causes essentielles:

*restituer la voix du peuple qui les a ignors les dernires lections.

*prendre le devant sur les groupes de la constituante et exiger leurs notifications avec les formes suivantes :

***prsenter plusieurs destours de diffrentes formes et de mme contenu ; qq soit le tri le choix est le mme.

***se partager les rles avec qq personnages dits spcialiss mais qui sont lacs dont :
iadh b. achour
moncef belaid
ghazi ghrairi
chawki tabib

***se servir de qq noms lintrieur de la constituante dont :
fadhel moussa
samir betaieb

tous les cits tentent de bloquer les compromis et de conduire la situation un referendum .


Met3eddi  (Tunisia)  |Mardi 18 Septembre 2012 à 22h 50m||           
Mais quel patriotisme !



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 0
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires