Economie

Tunisie: Y aurait-il menace sur les retraites ?



Mardi 18 Septembre 2012
• Déficit des régimes de retraite à hauteur de 211 MD pour la CNSS et 83 MD pour la CNRPS rien qu’en 2010
• Les 60 ans et plus seront 17,7 % en 2029, contre 9,2 % en 2004
• Pensions CNSS : 1484 MD en 2012, 1311 MD en 2011



Les Tunisiens auraient-ils des raisons objectives de s’inquiéter pour leurs retraites dans un contexte de déficits croissants des caisses sociales ? Pour répondre aux interrogations à ce sujet, le magazine Leaders y consacre tout un dossier dans son numéro de septembre actuellement en kiosque. Les résultats comptables des régimes de retraite de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et de la Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (CNRPS) affichaient en 2010 un déficit net de 211 MD pour l’une et de 83 MD pour l’autre. Le ministre des Affaires sociales Khalil Zaouia se dit préoccupé par la situation mais se veut rassurant. Il préfère parler de défis que de menaces, précisant qu’il s’agit jusque là de déficits comptables qui n’ont jamais entraîné une cessation de paiement des prestations. Le ministre indique que contrairement à la CNSS, la situation financière de la CNRPS nécessite des mesures urgentes pour garantir un palier minimum de liquidités.



Des lendemains difficiles, sauf décisions courageuses
Interviewé par Leaders, le PDG de la CNRPS Sayed Blel impute cette situation difficile à la générosité du régime (dispositions avantageuses), les conséquences du plan d’ajustement structurel entré en vigueur en 1986 (gel des recrutements dans le secteur public, désengagement de l’Etat des secteurs productifs et privatisation d’entreprises publiques, donc baisse des cotisations à la CNRPS) et enfin la mise à la retraite de milliers d’affiliés en 1988 en vertu du programme de retraite anticipée (RAV) avec jouissance de pension immédiate. Après un redressement relatif mais éphémère dans la foulée de la stratégie de réforme de 1994, la situation financière de la caisse a rechuté en 1998 pour divers facteurs comme la forte augmentation des départs à la retraite, la multiplicité des motifs de départ à la retraite, l’allongement de l’espérance de vie et la prise en charge du déficit structurel de caisses de retraite sectorielles (STEG et Transport).

Des avantages sociaux très en avance mais trop coûteux
Dans sa déclaration au magazine Leaders, le PDG. De la CNSS M. Hafedh Lamouri annonce que la caisse a réalisé des records de recettes au cours du premier semestre 2012 grâce à la reprise du flux des cotisations et au recouvrement des créances antérieures.

Ce sont les pensions qui, selon lui, représentent la cause d’un éventuel déséquilibre financier. Elles sont passées de 1311.7 millions de dinars en 2010 à 1483.8 millions de dinars en 2011, soit une augmentation de 13.1%. Rien que la dernière majoration du SMIG coûtera 7,7 MD par mois. Selon les projections, l’équilibre financier global de la caisse risquerait de se compromettre à partir de 2014-2015. Pour autant, la CNSS ne pourra pas résister à long terme, si une réforme profonde n’est pas introduite pour assurer l’équilibre financier jusqu’en 2030. Les menaces sont en effet réelles, à commencer par les mutations démographiques, la population âgée de 60 ans et plus passant de 9.2 % en 2004 à 17.7 % en 2029.




Sacrifices inévitables à moyen terme

Une réforme en profondeur du système de sécurité sociale est envisagée pour la première fois mais elle en est encore au stade des études. Parmi les critères dont la remise en question est envisagée figure l’âge de départ à la retraite qui, fixé à 60 ans, n’a pas bougé depuis l’indépendance bien que l’espérance de vie ne cesse d’augmenter. Il en va de même pour le niveau des pensions comparativement avec le salaire d’activité.




          Partager  Share on Google+  
  





7 de 7 commentaires pour l'article 54382

Imedelfaleh  (Tunisia)  |Mardi 18 Septembre 2012 à 20h 06m |           
التوازنات المالية للصناديق الاجتماعية
بصفتي متفقد بالصندوق الوطني للضمان الاجتماعي فاني اصر على السبب الحقيقي و الوحيد في انهيار الصناديق الاجتماعية وهو الاتي :
الاقتصاد اللبرالي المتوحش: المتمثل في الخصخصة و اقتصاد السوق و امتلاك ثروات البلاد بيد اقلية من الاشخاص و اخيرا الاعتماد على الاستثمار الخاص الداخلي و الخارجي.
يقولون ان راس المال جبان و هذه حقيقة نلمسها كل يوم، فتجدهم احيانا في المضاربات بالبورصة و احيانا في مجالات ذات انتاجية لفرص العمل ضئيلة جدا لان المستثمر يبحث دائما على اعلى نسبة في هامش الربح و باقل التكاليف و الاخطار(شراء مؤسسات وطنية قائمة وقع خصخصتها) مما ينجر عنه كثرة البطالة و انعدام فرص شغل جديدة.
يجب على الدولة ان توقف عملية خصخصة المؤسسات و احداث مشاريع جديدة دون البحث عند تحديد اولوياتها عن الربح و يكون التشغيل الهدف الاساسي من ضمن اهداف اخرى و تكون بذلك قد وفرت للصناديق الاجتماعية مداخيل جديدة تساهم في احداث التوازنات المنشودة
و تجدر الاشارة انه بعد الازمة المالية لسنة 2008 بعض البلدان الاروبية بتاميم بعض البنوك لتدارك الوضع الاقتصادي


Hemida  (Tunisia)  |Mardi 18 Septembre 2012 à 18h 01m |           
Deux propositions urgentes a prendre :
1- prolonger l'age de la retraite de 2 ans pour que les caisses trouveraient un certain equilibre provisoire.
2- interdire l'emploi des retraites surtout dans les secteurs de la sante et de l'enseignement.
des sanctions doivent etre infligees aux retraites qui ne respecteraient pas les lois en vigueur

Tounsi00  (United Arab Emirates)  |Mardi 18 Septembre 2012 à 12h 22m | Par           
Les tunisiens se volent les un les autres et chacun se croit a l abri. Il est temps qu il comprennent qu on est tous dans le meme paGné et qu il mangent du meme plat.

Norchane  (Tunisia)  |Mardi 18 Septembre 2012 à 11h 10m |           
En effet grave sujet a suivre..



Lechef  (Tunisia)  |Mardi 18 Septembre 2012 à 11h 06m |           
Pardon
lire retraités/actifs

Lechef  (Tunisia)  |Mardi 18 Septembre 2012 à 11h 03m |           
La solution est l'emploi l'emploi l'emploi et l'augmentation des salaires et des pensions .on augmente ainsi les recettes et on réduit le taux actifs/retraités qui ne cesse d'augmenter et affecter négativement les équilibres financiers c'est par une collaboration étroite avec l'ugtt qu'on peut y arriver .
la cherté de la vie nécessite des augmentations salariales et du smig/smag en permanence .
d'ailleurs les dernières augmentations du smig , bien que modestes et ne couvrent pas l'inflation constatée ont coûté trop chères pour l'état .
d'autres part , bien que le pouvoir public évoquait la possibilité d'augmenter l'âge de départ à la retraite en deux étapes - de 60 à 63 ans - et de - 63 à 65 ans - ( ce qui a pour inconvénient moins de jeunes au travail ) mais retarder durant 3 ans puis 5 ans des dépenses énormes de pensions et soulager ainsi les caisses , l'état a continué de laisser partir à la retraite anticipée ( 50-55 ans ) des milliers d'employés .
une contradiction flagrante et une inégalité sociale flagrante , des gens qui travaillent jusqu'à 50 ans et d'autres jusqu'à 65 ans .
c'est pire , comment les membres des gouvernements intervenaient .
c'est l'inégalité de l'emploi et une mauvaise répartition des richesses du pays depuis belle lurette .
les solutions étaient et resteraient faites sur mesure .

Tahertaraji  (Tunisia)  |Mardi 18 Septembre 2012 à 11h 02m |           
L'information de la déficit du cnss est connue depuis 2006 et elle aura du être anticiper depuis 2003 (allez poser cette question au pseudo expert financier de ces caisses qui travaillent pour le compte d'autre boite au noire). bref; le plus frappant c'est la réaction des gouvernements face à cette crise (bien évidement depuis l'ére de ben ali jusqu'à nos jours). en effet la seul proposition c'est d'augmenter l'age de la retraite; on
calque exactement les réformes françaises sans faire valoir notre imagination et notre créativité. ainsi la question qu'on se pose comment peut régler cette déficit? a mon avis les solutions ne manquent pas :
-taxer les salons de thé qui poussent comme des champignons; la majorité des patrons sont inscrits dans les régimes forfaitaires et ils ne cotisent jamais pour leurs employés : l'arnaque c'est de changer de staff chaque année tout en proposant un bon salaire à ces chômeurs contraint à accepter cet offre.
-taxer les boissons alcoolisés et surtout les cigarettes dont leurs consommateurs participent à mon avis à accentuer le déficit des ces caisse. en effet si un client décide de s'offrir une assurance vie le coût payé de ce service dépendra de son age; plus le client est âgé plus le prix sera chère. on pourra appliquer ce concept pour argumenter l'augmentation des prix de ses stupéfiants puisque leurs consommateurs sont plus exposés au maladies
cardiaques; rénales... ce qui demandera une prise en charge par ces caisses en payant des factures lourdes.
-miser sur la transparence : relancer des contrôles professionnels et rigoureux à nos sociétés privés dont un nombre important ne participent pas à la cotisation dans la cnss préférant la voie de la corruption envers les agents de contrôle.
-relancer le marché de travaille ne sera qu'une source réelle en imposant un respect aux lois et pénalisant les fauteurs...



Les Commentaires en arabe avec caractères latins seront automatiquement supprimés


En continu
.
  
Tunis




Où nous suivre


L'acteur et metteur en scène Ezzeddine Guennoun n'est plus

Annonce de la liste des lauréats des prix décernés par la foire internationale du livre de Tunis

Spectacle théâtral de rue le 15 avril à Monastir

مشروع بيان قمة شرم الشيخ يؤيد عاصفة الحزم ضد الحوثيين
 (2 )
Slimene Zoubeidi: La décision de l'ATP d'annuler l'Open de Tunis est injuste

L'écrivain Lorenzo Silva, Prix Planeta 2012, dimanche à la Foire internationale du livre de Tunis

طيارو شركة الخطوط التونسية ينفّذون إضرابا عن العمل
 (11 )
اجلاء 86 دبلوماسياً عربياً وأجنبياً من عدن وإنقاذ طيارين سعوديين قفزا من طائرتهما
 (1 )
La ville de Meknassi renoue avec le festival international du pur-sang arabe après une absence de quatre ans

Attentat du Bardo - Le tournoi international de tennis masculin de Tunis annulé

Japon bat Tunisie 2 à 0
 (4 )
Le Brésil bat France 3 à 1 en match amical

تشكيلة المنتخب الوطني أمام اليابان
 (5 )
Le gotha de la mode se donne rendez-vous à Tunis les 10 et 11 Avril prochain

Séparation à l'amiable entre le CS Sfaxien et l'entraineur Ghazi Ghrairi
 (1 )
صحفى حوثى يهدد باحتلال السعودية: والله لنتحرك الى مكه لتطهيرها
 (2 )
مفاجأة كارثية.. مساعد الطيار تعمد تحطيم الطائرة الألمانية
 (11 )

Radio Babnet Live: 100% Tarab
NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires