Politique

Tunisie: ''Les pratiques de certains groupes ont franchi la ligne rouge'' (Marzouki)

Vendredi 14 Septembre 2012
babnet.net
Les scnes de violence vcues, ce vendredi, par la Tunisie, aux alentours de l'ambassade amricaine et qui ont fait deux morts et plus de 20 blesss sont "inacceptables" et " rejeter en bloc", a indiqu le prsident de la Rpublique provisoire Mohamed Moncef Marzouki.

Dans une allocution tlvise prononce, vendredi soir, l'adresse du peuple tunisien, le prsident Marzouki a ajout qu'il tait possible "de tolrer la colre des protestataires s'ils auraient manifest de manire pacifique et dans le cadre de la loi... mais entreprendre des actes de destruction et de pillage, et tenter d'agresser les reprsentants d'un pays ami, cela est fermement condamnable et inacceptable", a t-il dnonc.
Tunisie: ''Les pratiques de certains groupes ont  franchi la ligne rouge'' (Marzouki)

Le prsident de la Rpublique provisoire a rendu hommage aux efforts dploys par les forces de l'ordre, de l'arme et de la garde prsidentielle pour matriser la situation, appelant les Tunisiens condamner la violence et les groupes qui cherchent imposer une loi au-dessus des lois de la rpublique, et "contrer tous ceux qui oeuvrent semer la discorde et la sdition".

Il a soulign que l'atteinte l'Islam et au prophte Mohamed (Prire et Salut sur lui) s'inscrit dans la cadre d'un dessein diabolique qui vise attiser la haine entre les peuples.


"Les Tunisiens doivent faire preuve de vigilance et ne pas tomber dans le pige tendu, aujourd'hui, aux manifestants qui ont t leurrs", a-t-il dit, ds lors qu'il existe parmi eux des forces anti-dmocratiques qui s'acharnent, depuis des mois, faire pression sur la socit et l'Etat.

M.Marzouki a ajout que "les provocations de ces groupes", de mouvance salafiste, ont franchi la ligne rouge et que le gouvernement est tenu d'assumer pleinement ses responsabilits pour faire face ce danger imminent qui ne consiste pas seulement une menace pour les liberts et les droits des Tunisiens, mais galement pour les relations internationales du pays et pour son image et ses intrts".

Il a, d'un autre ct, assur que le film islamophobe et offensant le prophte Mohamed (PSL) est un outrage dont l'auteur est "un lche qui n'a pas le courage de dvoiler son identit". Son acte "est intolrable et ne peut tre justifi par l'exercice de la libert d'opinion et d'expression".

"Les incidents et les agressions sont inacceptables au vu de leurs rpercussions sur les relations tuniso-amricaines en particulier, et sur les relations entre le monde arabo- musulman, en gnral", a ajout le prsident de la Rpublique provisoire.

Il s'est dit, par ailleurs, confiant que les responsables amricains ne feront pas l'amalgame entre "les agissements irresponsables et injustifis des manifestants et la position de principe du peuple tunisien qui n'a jamais t partie prenante dans le conflit des civilisations", annonant qu'un recours international sera intent contre l'auteur de cette offense en concertation avec les gyptiens frres.




          Partager  Share on Google+      





5 de 5 commentaires pour l'article 54266

Karimfr  (France)  |Dimanche 16 Septembre 2012 à 03h 41m||           
Vive ben ali. vive ben ali. vive ben ali. vive ben ali.

Zoulel  (Tunisia)  |Samedi 15 Septembre 2012 à 15h 06m||           
Les varis actes criminels ont t commis par des barbares, des voleurs et des fauteurs de troubles. pourtant les salafistes en assument la responsabilit . car ils leur donnent l'occasion par leur spontaneit aveugle.

Corruption  (France)  |Samedi 15 Septembre 2012 à 12h 57m||           
Il faut enfermer ces malades imbeciles qui se croient plus musulmans que le prophete!
j'habite un petit village ou je fais mes prieres a la mosque , la mosque et vide personne ne vient le vendredi ils ont peur de ces barbues
ils ont tabasser et empecher celui qui lit le coran sur les defuns on lui disant qu'il devrait pas faire ainsi.....
il faut arreter ces barbares qui nous empechent de vivre et il faut virer ennahdah du pouvoir qui cautionne leurs actions

Tounsi00  (United Arab Emirates)  |Samedi 15 Septembre 2012 à 09h 59m|Par |           
@kimo: zaba les enfermait sans raison, juste des suspitions. Mnt les raisons et les actes sont la. Enfermer les fouteur de trouble est devenu un devoir. A tu compris la difference entre zaba et le gouvernement actuel?

Kimoo  (France)  |Samedi 15 Septembre 2012 à 09h 02m||           
Vous comprener poure koi zaba les avai enfermer ses barbar le gouvernement doit reagir fermement et vite avent ke sa soi trop tard



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4607.16
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires