Médias

Des organisations de la socit civile ''condamnent'' l'incident de ''Dar Assabah''

Jeudi 13 Septembre 2012
babnet.net
Des organisations de la socit civile, en particulier celles concernes par les affaires de l'information et des droits de l'Homme, ont exprim, dans des communiqus, jeudi, leur solidarit avec le journaliste du quotidien "Assabah", Khalil Hannachi, aprs les informations et les dclarations indiquant qu'il a t "renvers par une voiture conduite par le directeur gnral de "Dar Assabah", Lotfi Touati".

L'Association nationale des jeunes journalistes a fait assumer au gouvernement "la responsabilit de ce qui est arriv au journaliste Khalil Hannachi".

Elle a mis l'accent, dans son communiqu, sur "la responsabilit qui incombe au gouvernement de protger tous les journalistes contre toute agression, quelle qu'en soit l'auteur".

Dans le communiqu, l'Association annonce, d'autre part, son "attachement la poursuite en justice de l'agresseur", soulignant que "toute nonchalance dans son jugement" ne la fera pas revenir sur son action pour rtablir le journaliste Khalil Hannachi dans son droit.


Pour sa part, la Ligue tunisienne des droits de l'Homme (LTDH) a condamn svrement "le comportement sauvage" du directeur gnral de "Dar Assabah" qui a failli "causer la mort du journaliste".

Elle exige "l'ouverture d'une enqute immdiate pour dvoiler les circonstances de cette dangereuse agression et poursuivre en justice son auteur".

La LTDH exprime, en outre, sa "solidarit totale avec le journaliste Khalil Hannachi", insistant sur "la ncessit de trouver des solutions urgentes pour la concrtisation des revendications lgitimes des agents de cet tablissement".

De son ct, le Centre de Tunis pour la libert de la presse (CTLP) a considr que "ce drame est le rsultat naturel du traitement rserv au secteur de l'information, y compris les nominations parachutes la tte des tablissements de presse et de la propagation de la corruption".

Le Centre a ritr son appel " acclrer la cration d'une structure indpendante reprsentant toutes les parties intervenantes dans le secteur de l'information, afin de contrer toute tentative visant mettre la main sur le secteur et de rompre avec les anciennes pratiques".



          Partager  Share on Google+      





11 de 11 commentaires pour l'article 54221

Honest  (Netherlands)  |Vendredi 14 Septembre 2012 à 19h 31m||           
Les rcdistes sont entrain de soutenir leurs confreres

TITI2  (Tunisia)  |Vendredi 14 Septembre 2012 à 14h 55m||           
Il y a une diffrence entre dfendre le droit des "h"ommes et dfendre le droit des "h"emmels !

Mounir  (Tunisia)  |Vendredi 14 Septembre 2012 à 12h 36m||           
@media_hack
la rponse est simple car ils sont :
- politiss
- corrompus
- mercenaires de souche
- leur slogan c'est l'anarchie
bref aucun niveau.

Kairouan  (Qatar)  |Vendredi 14 Septembre 2012 à 12h 35m||           

Safari  (Tunisia)  |Vendredi 14 Septembre 2012 à 11h 47m||           
C'est rdicule

Faress013  (Tunisia)  |Vendredi 14 Septembre 2012 à 11h 39m||           
Heureusement pour vous que le ridicule ne tue !
des organisations de la socit civile qui ne reprsentent pas la socit ni le peuple et qui reoivent largent de lextrieur pour dstabiliser notre pays et notre rvolution. tout le peuple tunisien ou presque est pour nettoyer le pays de ces vampires incomptent et traitres de journalistes.
estimer vous trs heureux traitres de journalistes qu'on ne vous a pas coup la tte comme dans la rvolution franaise.

Media_HACK  (Tunisia)  |Vendredi 14 Septembre 2012 à 10h 08m||           
:


1- ѿ
2-
3-
4- 2 ǿ
5- ӿ
6- ʿ
7-
8- Ϳ
9- ɿ
10- ɿ
11- ""
12- ɿ
14- ǿ ""
15- ɿ
16- Ϳ

TITI2  (Tunisia)  |Vendredi 14 Septembre 2012 à 09h 45m||           
Pour diriger le journal, on dit non, il est rcd, aprs cette comdie, on l'accuse et on dit qu'il est nahdhaoui ... thabtou rouehkom !

Celtia  (France)  |Vendredi 14 Septembre 2012 à 08h 08m||           
C'est un patron nahdhaoui qui a le soutien de cette bande de guignoles.
maintenant le pays leur appartient ina li allah wa ina ilayhi rajioun.

BENJE  (France)  |Vendredi 14 Septembre 2012 à 08h 00m|Par |           
C'est intolrable et condamnable quelque soit le degr de l'agression ! Ce qui plus grave c'est un patron qui agresse son employ alors que le code du travail l'oblige veiller sur sa scurit dans l'entreprise ! c'est un comportement de patron voyou ! Enfin imaginons que ce comportement de passage en force se gnralise (c'est presque le cas) chez les chefs d'entreprise alors la rvolution n'a servi rien dont le slogan fut la Dignit .
Apprenons une rgle d'or : tout les conflits doivent tre rsolus par la ngociation entre les partenaires sociaux Syndicats, association professionnelles et le gouvernement . Inscrivons le droit de grve et de manifestation dans la constitution Sinon on est foutu

Dinos  (Tunisia)  |Vendredi 14 Septembre 2012 à 06h 59m||           
La ligue des droits de l'homme est finie .... m3iz walaw tara : il y a lieu d'attendre le resultat de l'enqute



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4663.93
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires