Politique

Tunisie: Rafik Abdessalem entame partir de jeudi une visite en Italie

Jeudi 13 Septembre 2012
babnet.net
Le ministre des affaires trangres Rafik Abdessalem entame, partir de jeudi, une visite de deux jours en Italie pour examiner avec des responsables italiens le dossier de l'migration clandestine.

Cette visite intervient quelques jours aprs le naufrage au large de l'le de Lampedusa d'une embarcation transportant environ 110 migrs clandestins tunisiens dont 56 ont t sauvs.

Selon le ministre des affaires trangres, cette visite vient raffirmer la solidarit du gouvernement avec les familles des disparus la suite du drame de Lampedusa et se veut une occasion pour inciter les autorits italiennes intensifier les efforts de recherche des disparus et des rescaps.

Elle permettra galement d'examiner avec les autorits italiennes les moyens de remdier au phnomne de l'migration clandestine et de favoriser une migration lgale , a-t-il ajout.


Au cours de cette visite, Rafik Abdessalem doit rencontrer son homologue italien et le ministre italien de l'intrieur.

Le chef de la diplomatie tunisienne doit se rendre galement l'le Lampedusa pour s'enqurir de la situation des migrs clandestins tunisiens et des conditions de leur hbergement dans les centres d'accueil.




          Partager  Share on Google+      





4 de 4 commentaires pour l'article 54180

Clubiste97  (Tunisia)  |Vendredi 14 Septembre 2012 à 11h 18m||           
Ce ministre doit faire un cours de gographie avant d'aller en italie, possible pour lui la capitale italienne peut etre lampadoza.

Tunisienlibre  (France)  |Jeudi 13 Septembre 2012 à 13h 47m||           
Monsieur bouchlaka, continuez faire du tourisme c'est gratuit pour vous (pay par des pauvres contribuabes tunisiens) !

JONYHOPKINS  (Tunisia)  |Jeudi 13 Septembre 2012 à 13h 32m||           
Avez vous remarquer que ces pauvres ministres ont voyag plus l extrieur de la tunisie qu l interieur . profitez mrs cela ne va plus durer

Blasch  (Netherlands)  |Jeudi 13 Septembre 2012 à 12h 02m||           
Ce ministre aime ben voyage du pays a un autre.
il faut bien surveiller les cotes tunisienne, et chercher les responsable des bateaux, ce sont eux les responsable de cette affaire (l'emigration clandistine ).
maintenant les parents viennent pleurniche et demander l'aide au gouvernement, tandis qu' ils savaient du plan de leurs enfants,heureusement qu'ils ne demandent pas des indemnites



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 0
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires