Economie

La Tunisie face des dfis urgents (FMI)

Samedi 04 Août 2012
La Tunisie sera confronte des dfis conomiques et sociaux "urgents" aprs la transition politique en cours dans le pays et devra "transformer" son conomie, a estim vendredi le Fonds montaire international (FMI).

"Aprs sa transition politique, la Tunisie aura des dfis conomiques et sociaux urgents relever, notamment un taux de chmage lev et des disparits rgionales", a soulign le Fonds dans un communiqu.

Aprs la chute du rgime de Ben Ali, la Tunisie s'est dote fin 2011 d'un gouvernement dmocratiquement lu et domin par les islamistes du parti Ennahda.
Mais le ministre tunisien des Finances, Houcine Dimassi, a prsent sa dmission fin juillet, citant des "dsaccords grandissants" avec le gouvernement en matire de politique conomique, montaire et sociale.

Le FMI estime que la reprise de l'activit dans le pays reste sous la menace de "l'instabilit de la situation conomique et de la faiblesse de l'environnement mondial".


Le pays, qui a connu une rcession en 2011 avec un recul de 1,8% de son produit intrieur brut (PIB), connat encore des difficults notamment sur le front de l'emploi, qui tait au coeur de la rvolution ayant conduit la chute de Ben Ali.
Pour 2013, le gouvernement mise sur un taux de croissance de 4,5%.
(AFP)


          Partager  Share on Google+      





4 de 4 commentaires pour l'article 52716

Lolo1958  (France)  |Samedi 04 Août 2012 à 16h 07m||           
Il y'a un principe en economie: en cas de turbulances politiques point de croissance , le taux de croissance de 4,5% espere par le pouvoir fait parti du reve nahdaoui , le taux de chomage va encore grimper ,le deficit de la balance commerciale va se creuser , et a moyen un appel au fmi sera indisponsable pour eviter la faillite de l'etat comme en 1985 , et qui dit programme d'ajustement structurel dit aussi une periode de disette pour
l'economie tunisienne , le pouvoir actuel meprise l'economie , favorise le populisme , prone l'incompetence avec des nominations partisanes , ne favorise pas le dialogue social , s'enferme dans une politique qui va entrainer le pays sur la chemin d'athenes , des competences tunisiennes existent et elles seront d'un grand secours pour le pays

ECHOUHADA  (Tunisia)  |Samedi 04 Août 2012 à 14h 12m||           
Depuis le 14 janvier 2011, on a , livr une guerre atroce notre conomie pour des raisons politiques et sociales. pour cela on a incit des sit-in et des grves frappants les divers secteurs productifs dont notamment le phosphate et l'nergie en plus des usines destines la production, ce qui a entrane une baisse sensible de la production et par consquent une baisse de revenus de l'tat, la fermeture des usines et l'accroissement
de nombre de chmeurs. il faut, donc, que tous les acteurs politiques prennent conscience de la gravit de la situation qui ne profite personne pour pargner l'conomie du chantage politique.

Bingo  (Tunisia)  |Samedi 04 Août 2012 à 12h 45m||           
Fmi :ensemble pour enrichir les plus riches et appauvrir les plus dmunis !

Amara  (Tunisia)  |Samedi 04 Août 2012 à 03h 23m||           
Si c'tait ben ali qu'au ront ils dit ces fmi ! .



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4607.16
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires