Economie

Tunisie: Rgression des prix des produits de consommation alimentaires au cours du mois de Ramadan (Officiel)



Mercredi 01 Août 2012
babnet.net
Les membres de la commission nationale de matrise des prix ont affirm, au cours d'une rencontre priodique de la cellule de l'information du Premier ministre, que les prix des produits de consommation alimentaires ont rgress au cours des dix premiers jours du mois de Ramadan.

A ce propos, le ministre du Commerce et de l'Artisanat, Bchir Zaafouri, a voqu la baisse des prix de la plupart des produits de consommation, notamment les lgumes et les fruits, les drivs du lait et les oeufs.

Ainsi la moyenne de la rgression des prix se situe entre 15 et 21 pc, entre le mois de fvrier 2012 et la deuxime semaine du mois de Ramadan.

Le ministre a ajout que le poulet de chair a connu une baisse des prix situe entre 10 et 14 pc, alors que pour les oeufs, cette baisse est entre 15 et 17 pc, et de 16 pc pour la viande bovine.


L'indice des prix de certains produits agricoles a enregistr un recul de 65 pc pour les piments, l'oignon et les tomates, et de 53 pc pour les fruits (melons, pommes et poires), entre le mois de fvrier 2012, date du dmarrage de la campagne nationale de la matrise des prix au niveau du ministre du commerce, et juillet 2012.

Par ailleurs, M.Zaafouri s'est pench sur le phnomne des agressions contre les brigades du contrle conomique, ce qui entrave l'accomplissement de leur mission, comme il se doit, faisant observer, ce propos, que plus de 40 agressions ont t enregistres au cours du mois de mars dernier.

Il a, dans ce sens, appel la socit civile soutenir les structures du contrle conomique, afin qu'elles aident la matrise des prix.

Il a soulign, cet effet, que ces structures sont renforces, depuis le dmarrage de la campagne, grce une action commune entre tous les ministres concerns, pour atteindre 114 brigades de contrle conomique, au cours du mois de Ramadan, alors qu'elles n'taient qu'au nombre de 21, en fvrier 2012.

De son ct, Ridha Sadi, ministre dlgu auprs du chef du gouvernement charg des Affaires sociales et conomiques, et prsident de la commission nationale de matrise des prix a affirm que le gouvernement provisoire a veill prendre les mesures pratiques, afin de lutter contre le phnomne de la hausse des prix.

Il a, dans ce contexte, rappel les raisons lies au phnomne de la hausse des prix, citant ce propos, les dfaillances constates au niveau des systmes d'approvisionnement et des circuits de distribution, le contrle conomique et la vulnrabilit des entreprises publiques au cours de la priode post-rvolutionnaire.

De son ct, M.Mohamed Ben Salem, ministre de l'Agriculture a indiqu que les prix des produits agricoles notamment les viandes rouges et les oeufs tels que fixs par le ministre du commerce sont "abordables", affirmant que les parties intervenantes peuvent raliser une marge bnficiaire garantie.

"Nous avons fix les prix de manire raisonnable", a- t-il assur, ajoutant que "le rle qui incombe l'Etat est de protger les consommateurs issus des classes moyenne et dfavorise".

Il a affirm que la production agricole sera disponible sur le march durant tout le mois de ramadan, notamment les produits de base, tels que les viandes, les oeufs et le lait.

De son ct, M.Hafedh Azizi, directeur de la direction de la garde douanire a affirm que les services communs (arme, garde et douane) ont effectu 1500 patrouilles depuis le lancement de la campagne, soulignant que 3008 affaires douanires ont t intentes devant la justice dont le montant s'lve 7 millions de dinars.

Ces affaires couvrent des infractions relatives aux marchandises, dont les hydrocarbures, le btail, les vtements prts porter, les cigarettes, les mdicaments, les pneus et les produits alimentaires.





          Partager  Share on Google+      
Najet   Habibi Lawla Sahar





7 de 7 commentaires pour l'article 52625

Oceanus  (Spain)  |Jeudi 02 Août 2012 à 14h 30m||           
Gouvernement de menteurs.les prix sont tres chers.et les citoyens ne peuvent plus.

ECHOUHADA  (Tunisia)  |Jeudi 02 Août 2012 à 13h 04m||           
On essaie de comparer l'incomparable puisque la comparaison doit se faire entre les prix de ramadan 2011 et l'actuel et non avec les prix de primeurs au mois de fvrier.

_KiNg_  (Tunisia)  |Jeudi 02 Août 2012 à 11h 54m||           
Franchement je ne vois pas une baisse significative quand je vais au march

Rzouga  (Tunisia)  |Jeudi 02 Août 2012 à 09h 52m||           







... ... 20 ...

Oceanus  (Spain)  |Jeudi 02 Août 2012 à 01h 23m||           
Pauvres de vous,il faut obliger tout le monde a annoncer les prix etablies par l etat ensuite surveiller partout et s il faut intervenir qu on le fasse comme il se doit sans avoir peur des commecants voleurs.les sanctions doivent etre d ordre economique,l orsqu on paye beaucoup d argent le vendeur ne refait plus ca et l etat fait recette et ainsi le citoyen retrouve un peu de confiance en cet etat tres fatigue.

Ledemystificateur  (Tunisia)  |Mercredi 01 Août 2012 à 22h 25m||           
Les pouvoirs publics font des efforts meritoires dans ce domaine.il faudrait obliger les commerants a afficher les prix.tres peu le font en ce moment,afin d'arnaquer les acheteurs.

KENRACH  (Tunisia)  |Mercredi 01 Août 2012 à 19h 58m||           
Je ne suis pas certain que ces gens se sont rendus au march ou qu'ils s'approvisionnent en dollar car en parit les prix baissent en devises



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4684.04
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires