Régions

Des associations dnoncent le drapage du bureau syndical de l'hpital Hdi Chaker

Mercredi 01 Août 2012
babnet.net
SFAX, 1er aot 2012 (TAP)- Dix associations et organisations de la socit civile dans le gouvernorat de Sfax ont dnonc "le drapage du bureau syndical de l'hpital Hdi Chaker des principes de l'action syndicale, au service d'agendas personnels et de calcul politique".

Dans un communiqu rendu public, mardi, dont une copie est parvenue l'agence TAP, ces associations ont fait part de "leur proccupation du climat social tendu qui prvaut dans la rgion", sur fond des vnements survenus l'hpital Hdi Chaker, suite " la dcision des autorits scuritaires d'appliquer la dcision de justice portant rintgration du directeur de l'hpital et leve du sit-in observ par le personnel de cet tablissement".

Selon le mme communiqu, le sit-in observ par le syndicat de base relevant de Union Gnrale Tunisienne du Travail (UGTT) durant cinq mois avait pour consquence la dtrioration des prestations sanitaires dispenses au profit des habitants de la rgion.

Ces associations et organisations "autant elles respectent le droit syndical, autant elles dnoncent de faire du citoyen " une victime de faux conflits et un moyen de pression au service d'agendas personnels ou policitiens", lit-on dans le mme communiqu.


Ces associations et organisations raffirment galement leur adhsion la position du personnel de l'hpital qui rejette catgoriquement toute forme de manipulation politique" et de "confiscation l'action syndicale".

Les organisations et associations ont galement dnonc "les tentatives des membres du bureau syndical visant porter atteinte l'indpendance de la justice", indique le communiqu Elles exhortent la direction syndicale rgionale ne pas "aggraver la situation sociale et politique", et " laisser la justice dire son mot dans cette affaire", conclut le communiqu.





          Partager  Share on Google+      





4 de 4 commentaires pour l'article 52614

Jamjam  (Tunisia)  |Mercredi 01 Août 2012 à 23h 05m||           
Je vais vous decrire un systeme mafieux dans le centre de maternit wassila bourguiba racont par un agent de la sant : les malades sont intercepts par des agents qui essayent de les dtourner vers le priv et on partage entre certains medecins et ces agents le butin .il y'a meme des actes a ce centre qui sont payant et les malades payent les medecins et on partage agents medecins et tous a est connu de tous et ca se passe aprs la
rvolution

Lazaro  (Tunisia)  |Mercredi 01 Août 2012 à 19h 49m||           
Salafisme syndical

Jamjam  (Tunisia)  |Mercredi 01 Août 2012 à 19h 48m||           
La meme chose se passe au centre de maternit wassila bourguiba ou des syndicalites corrompus sont entrain d'humilier les medecins et le directeur n'ose pas ragir malgs la rpetition des agressions contre les medecins et le ministere est au courant de tous ces agissements

Lechef  (Tunisia)  |Mercredi 01 Août 2012 à 18h 12m||           
Le plus grand drapage est celui de priver les malades de leurs droits aux traitements . le matin , selon la tv , une personne ge malade n'a pas pu accder au traitement et demande qui s'adresser pour lui rembourser les 20 dt , tarif de son voyage.
il ne faut pas mler les patients d'aucune manire vos problmes et exercer une pression sur le ministre travers les malades. en tant qu'observateur , je vous mets tous en cause si les malades continuent souffrir sans traitement. quels que soient vos problmes , lgitimes ou non , politiss ou autre , ceci ne peut que vous regarder vous-mmes et vous pouvez les rsoudre par le dialogue , sachant que la justice est au dessus de tous .
tout employ qui a commis une erreur doit tre sanctionne dans les rgles de l'art de faon administrative ou devant le juge suivant l'erreur commise.



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
***
  TUNINDEX: 4597.79
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires