Economie

Viandes: Appel l'arrt immdiat de l'application du dcret fixant les prix pendant le mois de Ramadan.

Mercredi 01 Août 2012
babnet.net
Les syndicalistes reprsentant les bouchers et les commerants des volailles en dtail ont revendiqu auprs du ministre du commerce et de l'artisanat l'arrt immdiat de l'application du dcret fixant les prix des viandes rouges et des poulets pendant le mois de ramadan, vu son incompatibilit avec le cot d'achat.

Ils ont appel mercredi le gouvernement provisoire, au cours d'une confrence de presse tenue Tunis dvoiler aux citoyens les prix rels de ces produits et arrter de coller l'tiquette de voleur aux commerants qui n'appliquent pas des prix servant des intrts lectoraux Les responsables de la Fdration Nationale des bouchers et et la fdration nationale des commerants des viandes blanches au dtail, ne sont pas parvenus un accord avec le ministre du commerce pour fixer les prix.

Ils ont affirm que le dpartement n'a pas consult les dfenseurs des droits des bouchers sur la promulgation de ce dcret.

Le ministre du Commerce et de l'artisanat avait publi, la date du 19 juillet 2012, un arrt qui fixe les prix maximums pour la vente d'un nombre de produits de consommation, dont notamment les viandes rouges et blanches.


Ces prix doivent tre appliqus par les commerants d'ici la fin du mois saint.

Le prsident de la Fdration nationale des mtiers, El Habib Testouri, a affirm que les prix maximums fixs par l'arrt du 19 juillet 2012 ne prennent pas en considration le cot de production, et l'accusation des commerants de vol, ne se base pas sur des raisons solides".

Il a indiqu que l'augmentation des prix est le rsultat d'un manque des stocks rgulateurs, outre la hausse du cot de la production, ajoutant que les prix fixs par le ministre du Commerce seront appliqus sur la viande rfrigre et congele et non sur la viande ovine locale.
Il a estim, que le gouvernement doit jouer un rle de rgulateur de prix.

L'arrt a fix le prix de vente d'un kilo de viande bovine dsosse 14,500 dinars, celui de la viande ovine 14,800 dinars, et le prix de la viande de volaille 4,900 dinars.
Ces prix se rvlent au-dessous des prix d'approvisionnement, surtout pour les viandes blanches.

Le reprsentant du secteur a prsent des factures d'achat affichant un prix de 5,100 dinars pour le kg.

Le prsident de la Chambre nationale des commerants de la viande blanche au dtail, Mohsen Kharrat, a prcis que les commerants se sont engags appliquer la tarification du ministre du Commerce, sur la base de la rduction des prix de vente dans les abattoirs.

Mais ceci ne s'est pas avr, ce qui les a plac face un dilemme, soit vendre ces produits un prix infrieur leur valeur, soit subir des sanctions.

Selon le prsident de la chambre nationale des bouchers, Sadek Hilouani, l'augmentation des prix de viandes rouges est impute la rduction du nombre des ovins en raison des oprations de contrebande, en plus de la rduction de la production au cours de cette priode et l'augmentation des prix de fourrages.

Afin de faciliter l'coulement des viandes rouges, Hilouani a propos que le ministre du commerce importe des quantits supplmentaires d'ovins pour couvrir la demande locale dans les rgions intrieures et permettre la socit Ellouhoum d'acheter les quantits ncessaires d'ovins auprs des marchs et de les vendre aux bouchers pour qu'elles soient coules, selon les prix qui ont t dcids dans l'arrt.

En Tunisie, environ 8 mille bouchers sont en activit, dont la plupart manque des moyens qui leur permettent de congeler les viandes.

Les viandes rouges geles sont consommes dans les gouvernorats de Grand Tunis,, alors que les autres gouvernorats consomment la viande ovine.




          Partager  Share on Google+      
Suite aux régles du silence électoral fixées par la HAICA/ISIE, Babnet informe ses lecteurs que ces régles s'appliquent également aux commentaires sur les articles.





2 de 2 commentaires pour l'article 52611

Ledemystificateur  (Tunisia)  |Vendredi 03 Août 2012 à 19h 56m||           
(suite de ma premiere reaction).mais le lendemain,leurs sourires disparurent quand ils me vire revenir a la tete de deux mille enfants.je montrai la fameuse resserre aux enfants,et je leur dit:"allez-y!aujourd'hui c'est gratuit.c'est le moment ou jamais de ravitailler vos familles".les enfants se ruerent alors sur les stocks,et partout ou ils passerent il ne resta plus un oignon."je reviendrai demain ave 4000 enfants,dis-je en partant a ces
messieurs.mais ce ne fut pas necessaire.ils comprirent que le noble jeu de la resserre,n'avait plus cours dans le pays.ce que les mandataires sont aux legumes,les chevillards le sont a la viande.mais ils sont,si j'ose dire,plus coriaces,et'avec eux tout echoua,hors de la maniere forte.il fallut tous les mettre en prison.forts de leurs milliards mal acquis,beneficiant d'appuis et de complicits multiples,surs jusque-la de l'impunit,les
chevillards furent stupefaits qu'on osat les traiter ainsi.(fin de la citation).devinerez vous que president a agi de la sorte?

Ledemystificateur  (Tunisia)  |Vendredi 03 Août 2012 à 19h 42m||           
Ces gens sont incorrigible.pour eux la revolution ne signifie rien.leur interet passe en premier lieu.lisez ceci:c'est parceque je sentais battre le pouls de la masse,que je voyais la necessit d'agir vite,et d'agir au besoin par des moyens peu orthodoxes-disons tout simplement par des moyens revolutionnaires-contre les abus....au moi de ramadan,les prix des legumes et de la viande se mirent a monter en fleche.je fis faire une enquete et je
compris que ces hausses brusques,abusives,etaient le fait de personnages qui ,dans une economie capitaliste,ont plus de pouvoir qu'un president de la republique,et peuvent tenir en echec par leur rouerie,l'appareil gouvernemental le plus efficace:je veux parler des mandataires aux halles.sur ces messieurs....la revolution etait passe sans laisser de trace.ayant fourni l'argent aux producteurs pour planter tel ou tel legume,ils etaient les
maitres de la recolte,puisqu'elle etait hypotheque d'avance par leur pret.cela leur permettait,assis devant leur telephone,de jouer a coup sur,a la hausse.ils telephonaient aux producteurs:"aujourd'hui,n'apportez pas de tomates".les tomates se rarefiaient,leur prix montait,et quand ils avaient atteint le niveau jug desirable,les mandataires ouvraient a nouveau les ecluses.ils obtenaient le meme resultat ar un proced plus simple
encore:"la resserre".au lieu de distribuer un legume sur le march,ils le stockaient.un jour je descendis moi-meme aux halles,je les convoquais et je leur dsignes par des hommes de pailleisais:"on dis qu'il n'y a plus d'oignons sur le march.mais je viens d'en voir des quantits dans vos magasins._monsieur le president ,dirent-ils,un sourire courtois aux levres,nous ne pouvons pas y toucher.c'est la resserre-la resserre?dis-je.qu'est-ce
que a veut dire?9a veut dire monsieur le president que c'est vendu.et aussitot de brandir des factures parfaitement en regle signes par des hommes de paille."tres bien,dis-je,vous etes en regle.je partis,et ils me regarderent partir avec le sourire.(je vous donne la suite dans ma prochaine reaction)



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  
Tunis

NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires