Economie

Le ministre du commerce dément les rumeurs de sa démission de son poste



Mardi 31 Juillet 2012
© babnet.net
Le ministre du commerce et de l'artisanat, Béchir Zaâfouri (49 ans) a nié avoir «l'intention de démissionner de son poste, à la suite des pressions qui auraient été exercées sur lui" , considérant qu'une «démission à l'heure actuelle, serait un manquement au devoir national ».

Des rumeurs avaient circulé récemment, sur la démission de Zaâfouri (indépendant), de son poste ministériel dans le gouvernement de Jebali, "après avoir subi des pressions de la part du Chef du gouvernement, le poussant à prendre des mesures pour comprimer les prix, sans pour autant prendre en compte les intérêts des différentes parties et ce dans le cadre d'une campagnes électorale avant l'heure".

Dans un communiqué dont une copie est parvenue, mardi, à la TAP, M.Zaâfouri a considéré les informations qui ont été propagées sur Internet et reprises par les organes de la presse, sont "incorrectes".

Et d'ajouter que « personne n'exerce de pressions sur moi dans mon travail, sauf l'impératif de servir l'intérêt national (…).


J'exerce mes fonctions en toute indépendance, conformément à mes prérogatives en tant que ministre du commerce et de l'artisanat ».

Il a tenu à préciser que ses "relations avec le chef du gouvernement sont empreints de respect mutuel dans un cadre régit par un esprit professionnel, selon le système de gestion par objectifs".

Il convient de rappeler que le chef du gouvernement a accepté la démission de deux ministres de leurs postes dans le gouvernement de la troïka, il s'agit du ministre chargé de la réforme administrative, Mohamed Abbou ( CPR) et du ministre des finances Hassine Dimassi (Indépendant).


Publié le:

cadre-3ff0b1069625ef5a4c2f8ed4f14f1f33-2012-07-31 11:12:17

    
     Share on Google+    
    
    





7 de 7 commentaires pour l'article 52548

Tunisienlibre  (Tunisia)  |Mardi 31 Juillet 2012 à 14h 44m |           
Dans ce gouvernement d’amateurs islamistes (pour rester poli) chaque jour nous apporte son lot de catastrophes ! l’afghanisation continue qu’on le veuille ou pas. la seule chose visible, depuis mon retour en tunisie mis à part l’inflation, c’est la multiplication des cheikhs et des minables charlatans et commerçants de la religion.

Doctn  (United States)  |Mardi 31 Juillet 2012 à 14h 03m | Par           
Je n'ai plus confiance dans ce gouvernement profiteurs du peuple, ils est comparable a celui de Ben ali. Quel paradoxe!

Tounsitata  (Tunisia)  |Mardi 31 Juillet 2012 à 13h 19m |           
La démission du ministre est la meilleure solution, car il est incapables de gerer.il remplace les cadres valables par des minables proposes par le syndicat et pretendant par opportunisme etre proche de ennahdha.le ministre et ses faibles collaborateurs ont peur de syndicat qui dirige le ministere. l inflation atteint un niveau sans précédant et les responsables du prix fait de la politique et cherche des alliances pour trouver un poste meilleur
et travaille contre les intérêts du gouvernement en coordinant avec le syndicat qui a un agenda de l exterieur.

Simple  (Tunisia)  |Mardi 31 Juillet 2012 à 12h 56m |           
Bravo mr le ministre il faut surtout pas démissioner vous allez sinon perdre la prime de la révolution que ennahda va distribuer à ces sympatisant :) j'éespere que vous avez fais impeu de prison vous aurez plus d'argent :)

ECHOUHADA  (Tunisia)  |Mardi 31 Juillet 2012 à 12h 53m |           
Ce monsieur n'a pas réussi à limiter la flambée des prix et à faire face aux spéculateurs et aux trafiquants malgré les mesures formelles et inefficaces qu'il semble prendre.

Kamelsaidi  (Tunisia)  |Mardi 31 Juillet 2012 à 12h 53m |           
الضغوطات ماهي موجودة كان في امخاخ البهائم في البلاد.....وما اكثرهم

Cheee  (Tunisia)  |Mardi 31 Juillet 2012 à 12h 32m |           
بارك الله في هذا الوزير.......أما الديماسي فقد سقط أخلاقيا...خرج الى الشارع بعد اسنقالته ليفشي أسرارا....لعب صفار




En continu
Indicateurs Banque Centrale


  
Tunis




Où nous suivre



Radio Babnet Live: 100% Tarab
NOS PARTENAIRES


Derniers Commentaires