Economie

Tunisie: Le SMIG passe à 320d



Mercredi 11 Juillet 2012
Lors du conseil des ministres de ce mardi 10 juillet 2012, le ministre des affaires sociales Khalil Zaouia a assuré que la délégation gouvernementale et l'UGTT sont en train de parvenir à un accord concernant le versement, dans les prochains jours, de la deuxième tranche de la prime spécifique, après l'accord sur le versement de la première tranche le 1er juillet 2012, dans le cadre des négociations sociales dans la fonction publique.

S'agissant de la majoration du SMIG industriel et du SMAG agricole, il a été décidé, suite à des concertations entre le ministère des affaires sociales, l'UGTT, l'UTICA et l'UTAP, « une majoration du SMIG industriel de 20 dt à partir du 1er juillet 2012 pour le porter à 320 dt ».

Le SMAG agricole fera, quant à lui, l'objet d'une augmentation sur deux temps, à savoir ; le 1er juillet et le premier décembre 2012, afin d'unifier ces deux salaires, début 2013.






          Partager  Share on Google+      
Abdelwahab   Chaani Nouhek




Les Commentaires en arabe avec caractères latins seront automatiquement supprimés

5 de 5 commentaires pour l'article 51769

MOUSALIM  (Tunisia)  |Mercredi 11 Juillet 2012 à 12h 48m||           
القروض توزع على الشغالين ليبقى البطال على وضعه مما يدفعه للتصويت ضد النهضة .وهو ما يريده الاتحاد ويسجل به انتصارا تاريخيا فهل تنجح اللعبة ...

Tunisianoalger  (Algeria)  |Mercredi 11 Juillet 2012 à 12h 40m||           
Bravo ugtt

Lechef  (Tunisia)  |Mercredi 11 Juillet 2012 à 11h 12m||           
Pardon ,

lire si le smig des années 60-70 représente 70-80 pourcent

Lechef  (Tunisia)  |Mercredi 11 Juillet 2012 à 11h 09m||           
Si le smig des années 70-80 pour cent du salaire moyen , il représente à peine 45 pour cent actuellement , ce qui a creusé une fouille entre les différentes catégories , crée essentiellement par les accords enchaînés du gouvernement et de l'ugtt par des majorations dérisoires du smig devant les majorations salariales. l'ugtt qui se présente comme défendeur atroce des catégories les plus démunis '' à savoir les smigards'' semble les oublier
totalement dans les vrais négociations. bien évidement la partie du peuple extrêmement lésée représente les chômeurs et surtout les diplômés de l'enseignement supérieur et pratiquement , cette catégorie la plus méritante doit faire l'objet d'un suivi rigoureux de la part des pouvoirs publics qui jusque là est absent, malheureusement ces gens sont entrain de constater des majorations ''pour de salaires qui existent déjà et eux n'ont pas eû
encore droit à un salaire ''.
le niveau de vie de vie ne cesse d'augmenter ainsi que les salaires. mais il faut constater aussi que l'augmentation du niveau de vie affecte de façon proportionnelle toute la population , par contre les majorations de salaires ne sont pas équitables et en plus les rapports d'augmentations sont flagrants entre les catégories , ce qui est de nature à créer un état déséquilibré dans tous les sens.
il est à noter aussi que le smig actuel n'est que de 286 dt et si la majoration est de 20 dt , ce smig ne dépasse pas 306 dt et non 320 dt.
pour comparer avec les années 70-80 , le smig devrait être de 420 dt minimum.
on voit clairement combien cette catégorie a perdu au fil des années en niveau de vie.

David  (Tunisia)  |Mercredi 11 Juillet 2012 à 09h 42m||           
ما فهمنا شي...يعني القروض باش تخلصو بيها الشهريات؟؟؟يا والله عجب...بالله موش ها الزيادات لوكان حليتو بيها مشاكل البطالة خير؟؟؟الموظف الي يقبض في شهرية زدتوه قريب الميات دينار...البوليسية كان الواحد ياخو في اربعميا ولى يخلص في شهرية استاذ في وقت الباجي...وزدتوه المرة هاذي...والبطال الي عمل الثورة يستنى في القمح من باجة...هاذا عين الخطا



Les Commentaires en arabe avec caractères latins seront automatiquement supprimés


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4556.99
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires