Politique

Tunisie: Marzouki ouvre la 28e session de l'Acadmie Internationale de Droit Constitutionnel

Vendredi 06 Juillet 2012
babnet.net
Le prsident de la Rpublique Moncef Marzouki a soulign, vendredi, que "la Tunisie de la rvolution a gagn le droit de proposer l'organisation onusienne la cration d'une cour constitutionnelle internationale qui constitue un recours contre toute violation, par une partie officielle, de la loi ou des pratiques dmocratiques".

Prsidant, vendredi, la cit des sciences, l'ouverture de la 28e session de l'Acadmie Internationale du Droit Constitutionnel, Moncef Marzouki a expliqu que sa proposition, prsente depuis 1999, se fonde sur la vision d'une instance internationale "qui veille au respect des droit civils, politiques, conomiques et sociaux et garantit le changement dmocratique des rgimes et l'organisation d'lections libres et transparentes".

Il a, par ailleurs, mis en exergue l'importance de l'activit scientifique de l'Acadmie cre en 1984 "par un groupe d'minents juristes qui ont choisi Tunis pour sige".

"En publiant rgulirement ses travaux dans une revue scientifique, l'Acadmie constitue aujourd'hui une rfrence importante du droit constitutionnel compar", a- t-il encore relev.


Pour sa part, le prsident de l'Acadmie Internationale du Droit Constitutionnel Francis Delprre a indiqu que l'Acadmie a form plus de 750 personnes dans le monde "qui occupent des postes dans l'administration, le parlement et l'appareil judiciaire", et a dit galement plusieurs ouvrages.

Les tudes de droit doivent suivre la conjoncture mondiale, a-t-il fait remarquer, "tant donn que la majorit des pays ne sont plus ferms politiquement".

Il a, en outre, appel tirer profit des modles de droit constitutionnel russis et de s'ouvrir sur toutes les approches.

Ghazi Gherari, membre du conseil scientifique de l'Acadmie, a dclar l'agence TAP que "la 28e session se poursuivra jusqu'au 18 juillet et profitera 60 participants de 12 pays".

Il formera notamment des professeurs de Pologne, de France, de Tunisie et de Roumanie.

Les bnficiaires des sessions de formation, a-t-il encore prcis, sont de grands diplms (3e cycle ou doctorat) qui occupent de hauts postes diplomatiques ou parlementaires dans leurs pays et ont des formations en droit et en sciences politiques, et parfois mme en journalisme.

L'Acadmie a publi jusqu' ce jour 19 ouvrages et deux autres sont en cours d'impression, "fruit de 28 annes de sessions de formation rgulires", a-t-il encore dit.

La crmonie d'ouverture s'est droule en prsence notamment du ministre de l'enseignement suprieur et de la recherche scientifique, de nombre d'lus l'Assemble Constituante et de plusieurs universitaires et professeurs de droit constitutionnel.






          Partager  Share on Google+      





2 de 2 commentaires pour l'article 51616

Laabed  (Tunisia)  |Vendredi 06 Juillet 2012 à 19h 48m||           

Selmi  (Tunisia)  |Vendredi 06 Juillet 2012 à 19h 09m||           
Nul n'est prophte dans son pays



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4607.16
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires