Régions

Béja: Des incendies ravagent près de 12 ha de champs de blé et de plants forestiers



Mercredi 04 Juillet 2012
© babnet.net
Des incendies ont ravagé mardi pres de 12 ha de champs de blé dans la localité de Bahrein (Medjez El-Bab), près d'un hectare de plants et d'arbres forestiers à la forêt d'Al Aroussa (Tibar) et près d'un hectare de plants forestiers à Ouechtata (Nefza).

Le directeur régional de la protection civile Ryadh Zoghlami a affirmé dans une déclaration à l'agence TAP que les incendies ont été maîtrisés.

Une enquête a été ouverte pour dévoiler les causes des incendies.






          Partager  Share on Google+      





6 de 6 commentaires pour l'article 51515

Karimfr  (France)  |Vendredi 06 Juillet 2012 à 12h 48m||           
Les tunisiens peuvent bruler en enfer aprés avoir trahis leur nation et leur président.

Nassim  (France)  |Jeudi 05 Juillet 2012 à 09h 06m||           
Y'en a qui trouvent rien à faire alors ils jouent,avec leurs casse croute

Stevej  (Tunisia)  |Mercredi 04 Juillet 2012 à 20h 49m||           
Court circuit !

TARAK KLAA  (France)  |Mercredi 04 Juillet 2012 à 16h 53m||           
C'est bien d'informer les gens , c'est le rôle des medias , et un incendie , surtout lorsqu'il touche des terres cultivées , est toujours regrettable.
néanmoins il faudrait essayer de relativiser les choses.
a titre de comparaison , depuis 1 semaine , 50 000 ha ont été détruits en espagne , et tous les ans les incendies font des ravages , comme dans le sud de la france , ou en italie , sans pour autant que ces pays soient pris de panique.
l'espagne étant 3 fois plus étendue que la tunisie , cela ferait 17 000 ha à l'échelle de notre pays , je crois qu'on a encore de la marge avant de s'affoler.
les incidents et les accidents cela arrive dans tous les pays.
il faut bien sûr rester vigilants et veiller à préserver notre patrimoine naturel et agricole.
pour moi , en l'état actuel , le plus gros risque pour notre pays , ce sont les grèves , sit-ins et autres actions entravant la bonne marche de l'économie , je constate avec une certaine satisfaction qu'elles ont tendance à diminuer , que les tunisiens persévèrent dans cette voie , et ils n'auront pas à le regretter , c'est une évidence.
un pays plus prospère , et de surcroït en pleine transition démocratique , pourra plus facilement satisfaire les revendications et répondre aux aspirations de sa population.

Vieux960  (France)  |Mercredi 04 Juillet 2012 à 15h 41m||           
C. encore un problème électrique dima
men tartour ltartour.

allah yehdi el mofsidin.

Bingo  (Tunisia)  |Mercredi 04 Juillet 2012 à 15h 35m||           
C'est la contre révolution, on n’hésite pas à brûler la tunisie pour faire tomber le gouvernement



Les Commentaires en arabe avec caractères latins seront automatiquement supprimés


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4711.28
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires