Politique

Limogeage du gouverneur de la BCT:divergences des points de vue



Dimanche 01 Juillet 2012
babnet.net
Les positions et les points de vue des membres de l'Assemble nationale constituante (ANC) divergent concernant le limogeage du gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), Mustapha Kamel NABLI.

Le Prsident de la Rpublique provisoire, Mohamed Moncef Marzouki, avait mis fin, mercredi 27 juin 2012, aux fonctions de Mustapha Kamel Nabli en concertation avec le chef du gouvernement provisoire, conformment aux dispositions du premier et quatrime paragraphes de l'article 26 de la loi constitutionnelle n6 de 2011, date du 16 dcembre 2011 et relative l'organisation provisoire des pouvoirs publics.

La dcision de la Prsidence de la Rpublique sera soumise l'Assemble Nationale Constituante (ANC) pour approbabation dans un dlai ne dpassant pas 15 jours partir de la date de prsentation de la demande au prsident de l'ANC.

Les constituants de l'opposition ont soulign, dans des dclarations, la TAP, en marge de la tenue d'une sance plnire de l'ANC, leur dcision de ne pas voter le projet de limogeage alors que d'autres dputs de la Troika (Ennahdha, CPR, Ettakotel) ont mis l'accent sur la ncessit de patienter jusqu' la prsentation des causes du limogeage.


En revanche les dputs du mouvement Ennahdha, majoritaires au sein de l'ANC, ont considr que le gouverneur a commis des fautes graves ncessitant son limogeage.

Le constituant Aymen Zouaghi, reprsentant le groupe parlementaire "El Aridha", a fait savoir que les dputs du groupe ont dcid de voter contre le limogeage, soulignant que, selon lui, "le malentendu n'est pas li la politique montaire mais il s'agit plutt de contenter le Prsident de la Rpublique". Il s'est dit tonn de cette dcision l'encontre du gouverneur de la BCT qui a rcemment reu le prix de meilleur gouverneur de banque centrale d'Afrique pour l'anne 2012.

Mahmoud Baroudi, du groupe dmocratique, a affirm ne pas tre pour le limogeage et dcid voter contre, soulignant qu'"il n'y a pas de cause objective pour le limogeage du gouverneur de la BCT".

Il a refus la transformation des querelles personnelles en rglements de comptes nuisibles l'intrt du pays, lequel passe par une phase de transition ncessitant une certaine stabilit, notamment au niveau des principales institutions de l'Etat, dont la BCT.

Issam Chebbi, membre du parti Rpublicain, a fait remarquer que "le limogeage du gouverneur de la BCT reflte les dcisions incertaines dans lesquelles se dbat le pouvoir excutif, outre la crise de gestion des affaires du pays, ajoutant qu'aprs les quotas des partis, la question est maintenat lie au contentement des uns et des autres, d'aprs lui.

L'indpendance de la BCT, a-t-il estim, est l'un des acquis de la rvolution, indiquant que lors de l'laboration du projet relatif l'organisation provisoire des pouvoirs publics (loi constitutionnelle) l'accent avait t mis sur l'indpendance de l'institut d'mission afin d'viter les discordes politiques et partisanes, assurant que son parti "refusera catgoriquement" la dcision de limogeage.


M.Ahmed Ibrahim a, pour sa part, adopt la mme position, qualifiant la dcision du prsident de la Rpublique provisoire de non fonde et manquant de preuves objectives . Le pays n'est pas en mesure de supporter de nouvelles crises mais a besoin de stabilit , a-t-il prcis, ajoutant qu'il est contre la dcision de rvoquer le gouverneur de la BCT. L'indpendance de la BCT constitue un principe essentiel et irrvocable , a indiqu M.Ibrahim.

M.Mohamed Hamdi, prsident du groupe parlementaire dmocratique, a appel le prsident de l'ANC programmer une sance plnire d'audition du gouverneur de la BCT sur la politique montaire adopte par la Tunisie.
La dcision du prsident de la Rpublique provisoire doit reposer sur des preuves tangibles , a-t-il soutenu.

Le vote relatif au limogeage du gouverneur de la BCT reste troitement li l'explication des causes , a affirm Mme.Lobna Jribi, rapporteuse de la commission des finances, de la planification et du dveloppement au sein de l'ANC. La constituante a, par ailleurs, admis l'existence de problmes lis la baisse de la notation de la Tunisie et la hausse de l'inflation due, notamment, la conjoncture nationale et internationale.

Le constituant Slim Abdessalem (Ettakatol) a suggr d'auditionner M.Nabli, le Chef du gouvernement provisoire et le prsident de la Rpublique provisoire ou son reprsentant, afin de connatre les vraies causes derrire la dcision du limogeage. Si les causes s'avrent subjectives et non srieuses, je suis prt voter contre la dcision de mon parti membre de la troka au pouvoir , a-t-il affirm. La Tunisie a plus que jamais besoin de comptences, comme celles du gouverneur de la BCT , a relev M.Abdessalem.

Le prsident du groupe Ennahdha, Sahbi Attig, a affirm qu'au sein de la Troka, il existe un consensus autour de la dcision de limogeage du gouverneur de la BCT , ajoutant que le timing de la dcision a concid avec les derniers vnements que le pays a traverss, notamment l'extradition de l'ex-Premier ministre libyen Mahmoudi . Le gouverneur de la BCT s'est oppos au gouvernement concernant plusieurs dcisions , a rappel le prsident du groupe Ennahdha.

Le dput du mouvement Ennahdha, Walid Benani, a considr que le gouverneur de la BCT n'a pas accompli son devoir, sachant que depuis sa nomination, en janvier 2011, il n'a pas procd l'ouverture des dossiers de corruption au niveau de la BCT . Il a, galement, fait endosser M.Nabli la responsabilit de ne pas avoir poursuivi en justice les personnes qui ont octroy des crdits la famille du prsident dchu et ses gendres et dont le montant a atteint 1200 millions de dinars, lui reprochant, par ailleurs de ne pas avoir coordin avec le gouvernement au sujet de la question de l'inflation.

Benani l'a encore accus de ne pas avoir pris des mesures radicales pour acclrer le rglement des dettes classes, indiquant que ces dettes s'lvent 10 milliards de dinars.
De son cot, M. Moez Belhaj Rhouma, rapporteur adjoint de la commission des finances, de la planification et du dveloppement (Ennahdha) a fait remarquer que du temps du prsident dchu, l'ancien gouverneur de la BCT prsentait chaque 10 jours, au gouvernement un rapport dtaill sur la situation financire et conomique du pays, action que M.Nabli n'a pas fate.

M.Samir Ben Amor, conseiller du Prsident de la Rpublique et dput de l'ANC du parti du Congrs Pour la Rpublique (CPR) a refus de dvoiler les causes relles du limogeage du gouverneur et d'attendre l'examen de cette affaire par l'ANC.

Il a ajout que le projet de limogeage a t soumis, la semaine dernire, l'ANC en attendant qu'une date soit fixe pour son examen.




          Partager  Share on Google+      
Om Kalthoum   Faker Lamma Kont Ganbi




Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims

12 de 12 commentaires pour l'article 51405

Mouwaten  (Tunisia)  |Lundi 02 Juillet 2012 à 11h 54m||           
@mohamed: le problme c'est pas le limogeage en lui mme, nabli n'est pas au dessus de la loi.
notre cher prsident doit nous dire le pourquoi du limogeage.

Muhammed  (Tunisia)  |Lundi 02 Juillet 2012 à 00h 45m||           
Au cours des discussions de l'anc pour l'instauration des responsabilits des trois prsidents tous tait du cot que le prsident de la rpublique a le droit de mettre fin des fonctions du gouverneur de la bct aprs avoir concert le chef du gouvernement chose faite dans les rgles de l'art.
pourquoi revendiquer ce problme lgal sans dfaillance juridique juste pour le pour-parler

Torchkana  (United States)  |Dimanche 01 Juillet 2012 à 23h 25m||           
...

Baraka  (Canada)  |Dimanche 01 Juillet 2012 à 20h 37m||           
Lexamen des vnements depuis 18 mois fait ressortir plusieurs ventuelles raisons de la rvocation de m.nabli. dabord et dans le respect de ses comptences, m.nabli a une vision traditionnelle et orthodoxe de la macroconomie. les modles conomtriques, bien chers au gouverneur, ne sont pas appropris pour analyser, comprendre et prvoir lconomie post-rvolution. je lui dirai quon ne peut pas rsoudre les problmes daujourdhui avec les
solutions dhier. jai limpression quil ne saisit pas que the times they are a-changin comme le chantait bob dylan. sa vision est bien diffrente de celle du nobel stigler, laquelle serait plus pertinente dans le contexte tunisien. ensuite, la stratgie de la bct, laquelle est une institution nationale suppose accompagner la politique conomique du gouvernement, na pas contribu assez la ralisation des objectifs de la rvolution.
egalement, il a dmontr une nonchalance dans lexamen des dossiers de corruption et de transferts de devises. m.nabli aurait d soccuper de la politique montaire, une politique qui doit tre conforme avec les orientations stratgiques du gouvernement en matire de dveloppement conomique de la tunisie. chaque fois quil fait une dclaration, il voque linscurit et linstabilit du pays. il aurait d arrter de parler de scurit et
consensus national. sil a voulu parler de consensus national et de scurit, pouquoi il na pas blme beji cad essebssi. lorsque beji cad essebssi a dit que la lgitimit de lanc et du gouvernement lus se termine le 23 octobre 2012, un agissement dangereux passible de poursuite en justice, m.nabli est rest silencieux et na pas dnonc les vritables sources de linscurit. enfin, comment la bct a laiss faire ou accept un type
inconnu et form en analyse biomdicale, sami remadi, se dclarer prsident dune association fantoche (attf) se mler des dossiers des fonds spolis se trouvant dans les coffres des banques suisses.

Vieux960  (France)  |Dimanche 01 Juillet 2012 à 19h 26m||           
Limogeage gratuit, c. un petit caprice de tartour
ou le banquier victime de la cravate.


la jalousie c. un maladie grave.
bonne chance si nabli.

Nassim  (France)  |Dimanche 01 Juillet 2012 à 19h 00m||           
Je pense qu'il ont limog parcequ'il a commue des erreurs si non la troka ne rigolent pas avec l'avenir de la nation,et laissons les bourgiubistes et ben alistes aboyer dans le vide.

   (Tunisia)  |Dimanche 01 Juillet 2012 à 18h 33m||           
Le peuple "yourid" savoir pourquoi le gouverneur de la bct est limog? pourquoi m.abbou a dmission? pourquoi on a mis fin aux fonctions de s.bouabne?

Portugal  (Portugal)  |Dimanche 01 Juillet 2012 à 18h 15m|Par |           

Leraisonnable  (Tunisia)  |Dimanche 01 Juillet 2012 à 17h 50m||           
@ the mirror : du moment que tu fais partie de ces onze millions ; pourquoi tu ne soufflerais pas aux oreilles de tes maitres pour te proposer la tete de la bct.l ignorance et l incompetence ne tuent pas mais conduisent par contre la catastrophe. ces lumieres de attig et bannani et toi avec ; vous pigez maintenant dans les finances ? et si jamais l anc ne donne pas son accord quant ce licenciement ; quele serait ta position ainsi que
celle de certains elus d ennahdha . et au lieu de fustiger les gens gratuitement si( nous )par le biais des representants l anc on demande les raisons de cette decision . enfin je voudrais attirer ton attention sur le caractere tres impoli (et l je m excuse pour le terme) de tes interventions sur les differents forums. alors mon petit descends sur terre et ne te prends surtout pas pour le nombril du monde.

_KiNg_  (Tunisia)  |Dimanche 01 Juillet 2012 à 15h 11m||           
Il n'y aucune raison objective!
immaturit politique et reglements de comptes entre jbali et marzouki.
le peuple tunisien paiera tres cher les frais de leur guerre quand ils detruiront notre economie

Laabed  (Tunisia)  |Dimanche 01 Juillet 2012 à 15h 00m||           
50

TheMirror  (Tunisia)  |Dimanche 01 Juillet 2012 à 14h 58m||           
Qu'il s'en aille et qu'on n'en parle plus. parmi les onze millions de tunisien nous trouverons surement un qui veut bien faire le le gouverneur de la bct.



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 0
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires