Régions

Le syndicat des forces de la scurit de Sousse mcontent

Vendredi 22 Juin 2012
babnet.net
Le syndicat rgional des forces de la scurit intrieure de Sousse fait part de son mcontentement de la poursuite de la libration des accuss dans les incidents du 12 juin courant, indique un communiqu rendu public, vendredi.

Ces personnes ont t arrtes pour implication dans des actes d'incendie de postes de police et d'agression contre des cadres et des agents des forces de scurit intrieure, rappelle le mme communiqu, dont une copie est parvenue l'Agence TAP.

Le syndicat fait part de la frustration prouve par les agents de la scurit intrieure de voir le juge d'instruction auprs du tribunal de premire instance de Sousse dcider la libration de ces accuss, sans prendre en considration les efforts dploys par les forces scuritaires cet effet, relve la mme source.

Cette dmarche adopte par le juge d'instruction donnera un feu vert cette catgorie de personnes pour poursuivre profrer des menaces contre les agents des forces de scurit ainsi que leurs familles et les postes de police dans la rgion.


Le syndicat appelle les agents et cadres scuritaires de la rgion boycotter les mesures de protection des sances d'instruction qui tiendront lieu les 25 et 26 juin courant.

Il appelle les cadres et les agents des forces de scurit intrieure de la rgion, toutes catgories confondues, participer une manifestation de protestation devant le sige du tribunal de premire instance de Sousse, prvue le mardi 26 juin.

Le syndicat exhorte les autorits de tutelle poursuivre les procdures de justice contre les auteurs de ces actes de violence, loin de toute forme de manipulation, soulignant qu'il ne mnagera aucun effort pour dfendre les droits des agents scuritaires, notamment ceux victimes, des dernires agressions.




          Partager  Share on Google+      





4 de 4 commentaires pour l'article 51056

Ibnourochd  (Tunisia)  |Samedi 23 Juin 2012 à 13h 47m||           
Il ya en effet un calcul odieux derrire les
lbrations de ses criminels - un sale calcul lectoral
prouvant qu'ennahdha et ses sbires tiennent sduire mme les hors la loi pour rcuprer leur
voix, autrement comment expliquer le relachement il ya 2 ou 3 jours de 11 salafistes
jendouba ayant commis des actes de violence et vandalisme? le mme scnario se rpte sousse et ailleurs. notre justice est-elle libre ? c'est inquitant !

Makramm  (France)  |Samedi 23 Juin 2012 à 01h 27m||           

Oceanus  (Spain)  |Vendredi 22 Juin 2012 à 22h 00m||           
Oui monsieur ils ont raison et je crois qu il y a un jeu sale derriere cela.

Pessimist  (Tunisia)  |Vendredi 22 Juin 2012 à 20h 54m||           
Le syndicat a tout a fait raison, quand une poign de bandit s'attaquent aux forces de l'ordre,les humilient, humilient la tenus qu'ils portent et qui represente l' tat et la superiorit de la loi, qu'on ne vient pas dire aprs que les forces de l'ordre mettent moins de zle, assumer leur devoir, ils ont raison d'etre dmoralis, demobiliss et passif devant des nergumene sans foi ni loi.



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4584.74
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires