Régions

Marzouki Gafsa: ''L'poque de la marginalisation est rvolue''



Jeudi 21 Juin 2012
babnet.net
Le prsident de la Rpublique provisoire, Moncef Marzouki a rencontr, jeudi, les habitants des dlgations de Redaef, Metlaoui, Mdhilla et Om Larays (Gouvernorat de Gafsa).

Le prsident Marzouki a affirm que l'poque de marginalisation de cette rgion est rvolue et qu'il existe une volont politique pour rhabiliter la rgion en apportant une solution aux questions de dveloppement avec en premier lieu le chmage.

Il a appel les habitants de ces rgions aider l'Etat et protger les institutions et les structures administratives et scuritaires pour assurer la stabilit, permettre la ralisation des projets annoncs par le Gouvernement et assurer un climat adquat permettant d'attirer l'investissement tunisien et tranger.

Des runions ont t organises dans les maisons de culture de Redaef, Metlaoui et Medhilla.


Le dsordre et la mauvaise organisation ont toutefois marqu la visite du prsident Marzouki Om Larays.

Des groupes de citoyens se sont masss devant la maison de la culture et de l'unit de lavage du phosphate empchant le prsident de la rpublique de prendre la parole ou d'couter les dolances des citoyens.

Des slogans affirmant le droit l'emploi et dnonant la marginalisation d'Om Larays ont t scands lors de ce rassemblement.

Les habitants ont galement appel la rouverture des services scuritaires et le sige de la dlgation dans la ville.

A Redaef, le prsident Marzouli s'est rendu au cimetire de Sidi Abdelkader o il a dpos une gerbe de fleurs et rcit la Fatiha la mmoire du martyr Hafnaoui Maghzaoui dcd par une balle tire par les forces de scurit le 6 juin 2008 lors des vnements du bassin minier.

"La Tunisie est reconnaissante aux habitants de Redaef et du bassin minier.

C'est eux qui ont prpar la rvolution du 14 janvier par leur lutte contre la marginalisation et le chmage en 2008", a dclar le prsident Marzouki.

De son ct, le syndicaliste Adnne Hajji a relev que la rgion du bassin minier fait toujours face plusieurs problmes citant en particulier la marginalisation et le chmage.

Ces problmes n'ont pas trouv de solutions avec l'actuel gouvernement malgr les multiples round de ngociations a soutenu M.Hajji.

Les habitants de Metlaoui ont de leur ct appel travers des slogans la cration d'un gouvernorat pour la rgion minire avec Metlaoui comme capitale.

Les revendication des habitants de Mdhilla ont port sur le renforcement du rseau d'eau potable, l'emploi et la promotion du secteur agricole dans la rgion.




          Partager  Share on Google+      
Farid   Albi-Ow-Eino-Ekhtaro





2 de 2 commentaires pour l'article 51021

Saalih  (Canada)  |Vendredi 22 Juin 2012 à 03h 48m||           
Oui il y a un dficit de valeurs citoyennes. mais il y a aussi un problme structurel dans lorganisation administrative du pays. le fait que ces gens l voient en la cration dun gouvernorat leur planche de salut est trs rvlateur. en effet les ville-centres des gouvernorats ont toujours gard la plus grande part du gteau au dtriment des dlgations et les campagnes. il faut restructurer le pouvoir en tunisie non seulement au sommet de
lhirarchie mais aussi plus bas.

Laabed  (Tunisia)  |Jeudi 21 Juin 2012 à 23h 05m||           
Il y'a une vrit que tout le monde connait savoir que le chmage et la marginalisation ne frappent pas uniquement les rgions de l'intrieur et particulirement la rgion de gafsa mais qu'ils sont un mal universel alors j'ai peur que les sentiments de rgionalisme ,de tribalisme et de marginalisme ne cachent pas un dficit de valeurs citoyennes .



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4690.77
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires