Economie

Tunisie: Le Tunindex enregistre la plus forte baisse depuis début 2012

Samedi 26 Mai 2012
© babnet.net
L'indice Tunindex a enregistré une baisse hebdomadaire de 1,15%, la plus importante depuis le début de l'année, à cause de la dégradation de la note de la dette tunisienne par l'Agence de notation américaine "Standard and Poor's".

L'indice a terminé la semaine du 21 au 25 mai 2012, à 5058,42 points contre 5117,01 points la semaine précédente.

Selon l'analyse hebdomadaire de "tunisie valeurs", le volume des transactions a atteint une valeur de 5023 MDT, dont 18% sur le titre Attijari leasing.

Les plus fortes hausses du marché, sont observées au niveau des titres d'Alkimia (+12,86%), Hexabyte (+3,79%), Attijar Leasing (+ 3,35%), Air Liquide (+2,92%) et SALIM (+2,92%).


Quant aux plus fortes baisses, elles ont porté sur les titres d'Adwya (-4,64%), SOTETEL (-4,53%), Monoprix (-4,39%), UBCI (-4,08%) et SIMPAR (-3,80%).

Les valeurs bancaires ont été fortement chahutées.

A l'exception de la BNA, toutes les autres banques ont clôturé la semaine dans le rouge.

Les investisseurs sont dans l'attente de la publication des résultats 2011 qui devraient être impactés par la conjoncture économique difficile et le poids des provisions.


          Partager  Share on Google+      





2 de 2 commentaires pour l'article 49939

   (Tunisia)  |Samedi 26 Mai 2012 à 19h 26m||           
C'est normal , comment voulez vous autrement avec l'insécurité , les set in , les grèves et l'incompétence du gouvernement .

Tounis123  (Tunisia)  |Samedi 26 Mai 2012 à 15h 31m||           
Le premier ministre turc, recep tayyip erdogan, a critiqué aujourd'hui l'agence de notation financière standard & poor's (sp) qui a abaissé la perspective de la note de la turquie, évoquant une discrimination.

"j'ai trouvé cette décision très étrange (...) personne n'est dupe et surtout pas tayyip erdogan", a-t-il dit lors d'un discours télévisé à istanbul. sp a annoncé mardi qu'elle abaissait de "positive" à "stable", la perspective de la note de la dette long terme de la turquie en raison d'une possible dégradation de sa balance commerciale.

"sp abaissé de positive à stable la note de la turquie (....) mais relève par contre la note de la grèce. c'est absurde, il s'agit d'une attitude totalement idéologique", a-t-il martelé, louant la bonne santé économique de la turquie qu'il dirige depuis 2002 à la tête du parti issu de la mouvance islamiste de la justice et du développement (akp).
il a en outre menacé de "ne plus reconnaître sp comme une institution" crédible d'évaluation financière.

"personne n'est dupe"

"il y a une turquie qui enregistre une croissance de 8,5%, après la chine et toi tu donnes une telle note à la turquie, personne n'est dupe", a-t-il ajouté. son ministre des finances, mehmet simsek, a pour sa part critiqué l'agence pour avoir recouru à des donnés dépassés dans son rapport, selon l'agence anatolie.

sp a considéré que le pays est dépendant des financements extérieurs pour alimenter sa croissance. la forte croissance des dernières années, que sp estime supérieure à 8% par an, "a été surtout alimentée par une expansion rapide du crédit intérieur, financé principalement par des emprunts extérieurs à court terme auprès des banques".



Les Commentaires en arabe avec caractères latins seront automatiquement supprimés


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4684.81
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires